We use cookies for statistical purposes.

  • 61, boulevard Unirii, Bl. F3, entrée 4, 2e étage, app. 208, district 3, 030828, Bucuresti, Roumanie
  • office(at)rolegal.com
  • (+40) 723.500.027

Creation Entreprise Roumanie

Creation Entreprise Roumanie

Le processus de création de société en Roumanie nécessite plusieurs démarches obligatoires. Notre équipe d’avocats roumains initie progressivement ses clients à des termes juridiques plus ou moins compliqués et propose en permanence des conseils professionnels adaptés à chaque cas possible. Notre équipe d’avocats peut assister les clients qui souhaitent créer une entreprise en Roumanie dans toutes les phases de ce processus.

OFFRE DE CRÉATION D’ENTREPRISE EN ROUMANIE


Notre offre de création d’entreprise comprend les éléments suivants :

  • Réservation du nom de l’entreprise ;
  • Rédaction de l’Acte Constitutif (Statuts) et des déclarations des associés et administrateurs ;
  • Dépôt du capital social auprès d’une banque choisie ;
  • Remplir la demande nécessaire et la déposer au Registre Local du Commerce en présence du juge suppléant ;
  • Obtention du certificat d’immatriculation et du numéro de TVA
  • Notre cabinet d’avocats en Roumanie peut vous fournir un siège social ou vous pouvez opter pour l’alternative du bureau virtuel;
  • À la suite du processus d’implantation de l’entreprise en Roumanie, nos avocats feront toutes les démarches nécessaires auprès des autorités roumaines afin d’obtenir les documents légaux ou autorisations obligatoires.
  • Formalités d’ouverture d’un compte bancaire avec services bancaires sur Internet et carte de débit.
 Informations en bref

 

 

Types de sociétés

 Société Privée à Responsabilité Limitée (LLC/SARL)

Société à Responsabilité Limitée (SRL / SARL)

 Capital minimum pour une SARL

 1 RON

 Nombre minimum d’associés et d’administrateurs

 1

Temps nécessaire à l’établissement

 Environ 7 jours

Taux d’impôt sur les bénéfices

 16%

pour les micro-entreprises éligibles, un régime fiscal de 1% ou 3% d’impôt sur le revenu peut s’appliquer

 Taux de TVA

 Taux standard de 19%.

Taux réduits de 5% et 9%.

 Nombre de conventions de double imposition (environ)

90 

 Un siège social est-il obligatoire ?

 Oui

 Propriété étrangère totale

 

Oui 

 Compte bancaire local Oui 
 Une assemblée annuelle et des déclarations de revenus annuelles sont -elle requises ?

Oui 

Il s’agit d’une offre complète qui répondra aux besoins de la plupart des entreprises et des entrepreneurs. Cependant, ceux qui ont besoin de services différents ou supplémentaires pourront collaborer avec notre équipe pour trouver des solutions adaptées qui satisfont leurs besoins en fonction du domaine d’activité dans lequel ils souhaitent investir. Nos forfaits sont conçus pour répondre aux besoins des investisseurs étrangers qui ouvrent une entreprise en Roumanie. Cependant, notre équipe n’utilise pas une approche « généralement valable », de sorte que les forfaits sont adaptés aux besoins des clients en France ou à l’étranger.

QUESTION : LA ROUMANIE M’INTÉRESSER D’UN POINT DE VUE COMMERCIAL ETJE SOUHAITEY CRÉER UNE sociÉtÉ. POUVEZ-VOUS ME CONSEILLER SUR LES TYPES D’ENTREPRISES QUI PEUVENT ÊTRE CRÉÉES ICI ?

Réponse : Nous souhaitons vous informer que les 2 types de sociétés les plus courants qui peuvent être créés en Roumanie sont les suivants :

Société à Responsabilité Limitée (SRL/SARL)

Si vous souhaitez créer une entreprise en Roumanie, vous devez savoir qu’il s’agit du moyen le plus populaire pour mener des activités commerciales dans ce pays, tant pour les investisseurs locaux que pour les investisseurs étrangers. Les principales raisons en sont les suivants:

  • Faibles exigences administratives ;
  • Un niveau de flexibilité plus élevé par rapport aux autres types d’entreprises ;
  • Faibles exigences de capital initial ;
  • Il peut être établi par un seul investisseur.
  • Le fondateur a une responsabilité limitée, il n’est responsable qu’à hauteur du capital investi.

Informations en bref:

  • capital social réduit : cette valeur est actuellement de 200,00 lei (environ 40 euros) ;
  • le nombre maximum d’associés, personnes physiques ou morales, dans une telle société est de 50 ;
  • ce type de société est géré par un ou plusieurs administrateurs qui ont des pouvoirs complets ou limités et qui peuvent être de nationalité roumaine ou étrangère.

Société anonyme (SA)

De plus en plus de sociétés anonymes sont créées en Roumanie. Ces types d’entités juridiques répondent aux besoins des grandes entreprises et le fait qu’elles puissent proposer leurs actions au public facilite la collecte de capitaux. Les fondateurs bénéficient également d’une responsabilité limitée, de sorte que les créanciers ne peuvent pas réclamer les actifs des fondateurs, mais uniquement ceux de la société. Nos avocats sont spécialisés dans la création de sociétés en Roumanie et peuvent vous aider à créer une société par actions ou tout autre type de société que vous choisirez pour votre nouvelle entreprise.

Informations en bref:

  • capital social minimum : actuellement 25 000 euros ;
  • il n’y a pas de limite quant au nombre d’actionnaires, cependant, une telle société doit avoir au moins 2 actionnaires ;
  • lors de la création d’une SA, au moins 30% du capital souscrit ou 100% en termes d’apports en nature doivent être dès la création de la société et l’intégralité du capital souscrit doit être libérée intégralement dans les 12 mois suivant la réalisation de la création de l’entreprise.

Société à Responsabilité Limitée débutante (SRL-D)

La SRL-D ou société à responsabilité limitée débutante est une forme commerciale conçue pour encourager les nouveaux entrepreneurs en Roumanie. Il présente un avantage important du fait que l’employeur n’est pas soumis aux cotisations de sécurité sociale. Cependant, à d’autres égards, la SRL-D présente certaines limites, comme le fait qu’elle ne peut pas avoir plus de 5 associés et ne peut avoir que 5 codes NACE. De plus, certaines activités telles que la finance et l’assurance sont interdites pour cette forme d’entreprise plus simple. Un point très important à retenir est qu’une SRL-D doit être convertie en SRL après 3 ans.

Les investisseurs étrangers souhaitant créer une entreprise en Roumanie peuvent également créer une succursale. Cette forme d’entreprise exerce les mêmes activités que la société mère à l’étranger, et la société étrangère est responsable de ses dettes et obligations en Roumanie.

D’autres formes d’entreprises sont les sociétésen nom collectif ou les sociétésen commandite simple (SNC ou SCS).

N’hésitez pas à contacter nos avocats en Roumanie pour obtenir des informations détaillées sur l’un de ces types de sociétés

La fiscalité des entreprises en nom personnel en 2023

Les investisseurs qui souhaitent créer une entreprise en Roumanie en tant qu’entreprise en nom personnel à partir de 2023 doivent savoir que le régime fiscal de cette forme simple d’entreprise est soumis à plusieurs changements importants. Notre équipe les présente ci-dessous :

  1. Norme de revenu : le seuil de revenu pour cette méthode d’imposition change et inclura des revenus jusqu’à 25 000 EUR, et les entreprises en nom personnel avec un revenu supérieur à ce montant seront imposés selon le système fiscal réel à partir de 2024 (les impôts seront payés en fonction du revenu net). Cela signifie que si en 2023 l’entreprise en nom personnel a un revenu annuel brut supérieur à 25 000 euros, à partir de 2024 elle calculera le revenu annuel net dans le système réel ;
  2. Impôt sur le revenu : reste inchangé, 10 % du revenu net ;
  3. Cotisations de sécurité sociale : il s’agit des cotisations de retraite (CAS) et de santé (CASS) calculées sur la base du revenu net calculé comme le nombre de salaires minimaux bruts (voir ci-dessous).

CAS : à partir de 2023, une limite de 24 salaires bruts minimum est en vigueur pour les entreprises en nom personnel dont le revenu net est supérieur à 61 200 lei ; la contribution CAS est calculée en fonction des revenus obtenus :

  • Les cotisations de retraite ne sont pas obligatoires lorsque le revenu est inférieur à 12 salaires minimums bruts ;
  • La contribution est de 637,5 lei/mois lorsque le revenu est compris entre 12 et 24 salaires minimum bruts (calculés par rapport à la limite de 12 salaires de 30.600 lei) ;
  • La cotisation est de 1.275 lei/mois lorsque le revenu est supérieur à 24 salaires bruts minimum (calculé par rapport à la limite de 24 salaires de 61.200 lei) ;

CASS : à partir de 2023, cette cotisation a été réduite de 12 SMIC bruts à 6 SMIC bruts ; il est également soumis à un plafond de 24 SMIC et est calculé comme suit :

  • Pour les revenus inférieurs à 6 salaires minimum bruts: les cotisations d’assurance maladie ne sont pas obligatoires ;
  • Pour les revenus compris entre 6 et 12 salaires minimum: 127,5 RON, calculés par rapport à la limite de 6 salaires (15.300 RON) ;
  • Pour les revenus compris entre 12 et 24 salaires: 255 RON/mois, calculés par rapport à la limite de 12 salaires (ce qui équivaut à 30.600 RON) ;
  • Pour les revenus supérieurs à la valeur cumulée de 24 salaires minimum: 510 RON/mois, calculés par rapport à la limite de 24 salaires (61.200 RON).

Les calculs ci-dessus sont basés sur le SMIC brut de 2022. Il est rappelé aux entreprises en nom personnel que le système actuel s’appliquera à partir de 2024.

LES PRINCIPES FISCAUX DÉCRITS PAR NOS AVOCATS DE ROUMANIE

​Une raison importante pour laquelle il est intéressant de créer une entreprise en Roumanie est le faible régime fiscal. Le taux standard est de 16 % sur les bénéfices, et les micro-entreprises sont imposées à un taux encore plus bas de 3 % ou 1 % lorsqu’elles remplissent certaines conditions (le taux le plus bas s’applique lorsque l’entreprise remplit les conditions d’une micro-entreprise et possède également au moins un employé). L’un des experts fiscaux de notre cabinet d’avocats roumain peut vous fournir des informations plus détaillées sur la manière dont les investisseurs peuvent bénéficier de ces taux d’imposition très bas.

Outre l’impôt sur les sociétés, les autres impôts professionnels sont les suivants :

  • Taxe foncière: taux fixés par les communes du territoire où est situé l’immeuble; le taux d’imposition pour un immeuble appartenant à une entreprise peut varier entre 0,08 % et 0,2 %.
  • Assurance sociale: l’employeur paie la cotisation de 2,25% du salaire brut total par salarié; Des cotisations de retraite peuvent également être exigées et celles-ci ont des taux différents.
  • Prélèvement à la source: un impôt de 16 % sur les intérêts et redevances et un impôt de 5 % sur les dividendes versés par une société non-résidente; ces derniers peuvent faire l’objet d’exonérations.
  • Autres: des taxes spécifiques au secteur peuvent s’appliquer et certaines taxes environnementales peuvent s’appliquer à certaines entreprises.

Il n’y a pas de droit de timbre, ni droit d’apport et ni droits de transfert.

Nos avocats sont experts dans la création de sociétés en Roumanie et peuvent vous fournir tous les détails sur les impôts applicables aux entreprises et aux particuliers, si ces informations supplémentaires vous intéressent.

RAISONS D’INVESTIR EN ROUMANIE

Les principales raisons d’investir en Roumanie sont les suivantes:

  1. Emplacement stratégique: la Roumanie occupe une position géographique stratégique en Europe, permettant aux investisseurs d’accéder facilement aux deux États d’Europe centrale et d’entrer avec une grande facilité sur le marché du Moyen-Orient ;
  2. Liaisons de transport: 1/3 du Danube se trouve sur le territoire roumain ; en outre, le port de Constanta est un port important au bord de la mer Noire ;
  3. Richesse: le pays possède d’abondantes ressources naturelles, notamment du gaz naturel, du pétrole, du charbon, de l’or, ainsi que d’importantes portions de terres agricoles arables ;
  4. Main-d’œuvre talentueuse: la Roumanie est non seulement l’un des pays d’Europe où le coût des affaires est faible, mais c’est aussi un pays qui offre des employés talentueux dans de nombreux domaines différents (programmeurs, médecins et scientifiques, etc.) ; de plus, les employés sont bilingues et l’anglais est largement parlé dans le pays.

    Les investisseurs intéressés par le nombre d’entreprises établies dans le pays peuvent lire un ensemble de statistiques ci-dessous:

    • 7 674 : le nombre total d’entreprises établies à Bucarest entre le 01.01.2019 et le 31.05.2019.
    • 6.439 : le nombre d’entreprises SRL établies à Bucarest en 2019, au cours de la période susmentionnée.
    • 10 : le nombre de sociétés SA implantées dans le capital en 2019, selon la même période.

EXIGENCES EN MATIERE DE COMPTABILITÉ ET DÉCLARATIONS POUR LES ENTREPRISES EN ROUMANIE

Un autre aspect qui peut intéresser les investisseurs qui choisissent de créer une entreprise en Roumanie est l’obligation de déclaration comptable applicable à leur forme d’entreprise.

L’année fiscale en Roumanie est généralement la même que l’année civile, cependant, les entreprises peuvent choisir de faire correspondre l’année financière et comptable. Les entreprises sont tenues de soumettre des déclarations distinctes, car les déclarations consolidées ne sont pas autorisées.

Une déclaration de revenus trimestrielle s’applique et un calcul final de l’impôt est effectué à la fin de l’année, lorsque les déclarations de revenus et les paiements d’impôts sont préparés. Ce paiement final est effectué au plus tard le 25 du troisième mois après la fin de l’exercice, généralement avant le 25 mars (pour les entreprises dont l’année fiscale corresponde à l’année civile).

Nous vous recommandons de contacter nos avocats fiscalistes en Roumanie pour des informations détaillées sur les dernières modifications législatives liées au droit fiscal.